Crédit Photographique: © David Bordes / Centre des monuments nationaux
Crédit Photographique: © Didier Plowy / Centre des monuments nationaux
Crédit Photographique: Centre des monuments nationaux
Crédit Photographique: © Benjamin Gavaudo / Centre des monuments nationaux
Crédit Photographique: © Christian Gluckman / Centre des monuments nationaux
« Écrasons l'Infâme. » 1760
"ECRLINF" abrévation utilisée dès 1763 par Voltaire en conclusion de ses lettres, invitant ainsi son correspondant à le joindre dans son combat contre l'obscurantisme, notamment religieux.
« La discorde est le grand mal du genre humain, et la tolérance en est le seul remède. »
Voltaire, Tolérance, Dictionnaire philosophique portatif (1765)
« L’orthodoxie n’a presque jamais été prouvée que par des bourreaux. »
Voltaire, Examen du discours de l’empereur Julien contre la secte des Galiléens (1769)
« Il faut cultiver notre jardin. »
Voltaire, Candide (1759)
« Passer sa vie à aimer et à penser, c'est la véritable vie des esprits. »
Voltaire, Micromégas, conte philosophique (1752)
« J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. »
Voltaire, Lettre à l'Abbé Trublet, 27 avril 1761
« La vie est trop courte, le temps trop précieux, pour dire des choses inutiles. »
Voltaire, Lettre à l'abbé Duros, le 30 octobre 1738.
Précédent
Suivant
Le Dîner des philosophes (vers 1772-1773), huile sur toile de Jean Huber
Le Dîner des philosophes (vers 1772-1773), huile sur toile de Jean Huber (Voltaire Foundation, University of Oxford) On reconnait à gauche de Voltaire : le peintre Huber, puis Diderot (extrême gauche) et Marmontel ; à sa droite, d'Alembert, La Harpe, Grimm, le père Adam ; face à lui, de dos, probablement Condorcet.

Voltaire à Ferney, association créée en 1996, a pour but d’entretenir et de développer l’héritage voltairien. Elle propose diverses activités liées à Voltaire et au siècle des Lumières.

Découvrir les lieux fréquentés par Voltaire et ses amis grâce à des voyages, excursions et visites (Cirey, Gotha, Berlin, Potsdam, Saint-Pétersbourg, Bruxelles, Colmar, Paris, Lyon…).

Connaître la vie quotidienne de Voltaire il y a deux cent cinquante ans et retrouver les marques du XVIIIe siècle dans le Ferney actuel. L’association édite une publication annuelle envoyée aux adhérents et des ouvrages sur Voltaire et le Pays de Gex.

Explorer l’univers voltairien par des expositions, des lectures, des conférences, des tables rondes.

Voltaire à Ferney travaille en partenariat avec les autres associations voltairiennes actives à Ferney-Voltaire — la Société Voltaire, le Centre international d’étude du XVIIIe siècle — ainsi qu’avec le château de Voltaire.

Toute personne intéressée par Voltaire, sa vie et son œuvre, est la bienvenue à Voltaire à Ferney, qu’elle souhaite participer aux événements organisés chaque année ou s’impliquer davantage en devenant membre actif de l’association.

Le Dîner des philosophes (vers 1772-1773), huile sur toile de Jean Huber
Le Dîner des philosophes (vers 1772-1773), huile sur toile de Jean Huber (Voltaire Foundation, University of Oxford) On reconnait à gauche de Voltaire : le peintre Huber, puis Diderot (extrême gauche) et Marmontel ; à sa droite, d'Alembert, La Harpe, Grimm, le père Adam ; face à lui, de dos, probablement Condorcet.

Voltaire à Ferney, association créée en 1996, a pour but d’entretenir et de développer l’héritage voltairien. Elle propose diverses activités liées à Voltaire et au siècle des Lumières.

Découvrir les lieux fréquentés par Voltaire et ses amis grâce à des voyages, excursions et visites (Cirey, Gotha, Berlin, Potsdam, Saint-Pétersbourg, Bruxelles, Colmar, Paris, Lyon…).

Connaître la vie quotidienne de Voltaire il y a deux cent cinquante ans et retrouver les marques du XVIIIe siècle dans le Ferney actuel. L’association édite une publication annuelle envoyée aux adhérents et des ouvrages sur Voltaire et le Pays de Gex.

Explorer l’univers voltairien par des expositions, des lectures, des conférences, des tables rondes.

Voltaire à Ferney travaille en partenariat avec les autres associations voltairiennes actives à Ferney-Voltaire — la Société Voltaire, le Centre international d’étude du XVIIIe siècle — ainsi qu’avec le château de Voltaire.

Toute personne intéressée par Voltaire, sa vie et son œuvre, est la bienvenue à Voltaire à Ferney, qu’elle souhaite participer aux événements organisés chaque année ou s’impliquer davantage en devenant membre actif de l’association.

Cliquer sur l’image pour la voir en entier

Au 26 Grand’Rue, devenue la Maison du Pays de Voltaire, siège de l’Association Voltaire à Ferney, la Maison Fusier a abrité le dernier des théâtres bâtis par Voltaire.

Le parc de la Tire est le plus grand parc urbain du Pays de Gex. Il est le lien naturel et l’axe historique entre le château de Voltaire et les bois de la Bagasse.